L’adresse d’un bon Luthier fait partie intégrante de la boîte à outils du Saxophoniste !!!

  • De la graisse à liège pour le joint du Bocal “Cork Grease” en stick ou en pot.
  • Un set de tournevis d’horloger (Quincaillerie – Outillage)
  • Une petite pince pour détordre, au cas ou,  une partie mécanique endommagée.
  • Des élastiques pour remplacer, si possible, un ressort défaillant ou cassé…
  • Une peau de Chamois pour essuyer votre instrument.
  • Une autre peau de Chamois que vous attacherez à un lacet plombé pour assécher.
    le corps de votre instrument.
  • Un petit mouchoir monté en écouvillon pour assécher l’intérieur du Bocal.
  • Une brosse à dents de taille adaptée pour nettoyer l’intérieur du Bec.
  • Une petite burette d’huile à trombone pour lubrifier un axe récalcitrant…
  • De la colle solide à liquéfier à chaud pour recoller un tampon…
  • Du papier à cigarettes pour assécher un tampon trop humide et servir de cale d’épaisseur si le joint du bocal est trop étroit…
  • Un mouchoir pour essuyer vos mains qui ne manqueront pas d’être mouillées par la condensation sortant du corps de l’instrument, sauf pour le Soprano…
  • Un étui à Anches pour les entreposer sans risque…
  • Des Anches de rechange.
  • Une sangle de rechange non déballée, dans sa boîte d’origine, en cas d’oubli de la sangle usuelle à la maison…
  • Certains saxophonistes utilisent du papier à cigarette plié et posé sur les incisives inférieures pour atténuer leur ressenti de douleur sous la lèvre inférieure…
  • Un accordeur => “Bandmate” Dans Smartphone…
  • Un métronome => “Pro Metronome” Dans Smartphone…
  • Un décibels mètre => “Sonomètre” Dans Smartphone…
  • Un spectromètre => “Sound Analyser Free” Dans Smartphone…
  • Un recueil d’harmonie => “Harmony” Dans Smartphone…
  • Un “Silencer” de Jazzlab.com ou équivalent bricolé, pour les exercices d’embouchure en habitat collectif…

Dépannage en l’absence d’un Luthier près de chez Vous:

Solution de dépannage, en cas de fuite d’air due à une mauvaise occultation d’un tampon:

  1. Diriger une source de lumière assez forte à l’intérieur du corps ou du pavillon, suivant le cas…
  2. Fermer le tampon à la main avec la clé correspondante en appuyant d’un façon fluctuante…
  3. Vous verrez la lumière passer par l’endroit ou l’air passe…
  4. Rectifier la position du Tampon jusqu’à ce que la lumière ne soit plus visible lorsque vous le fermez.
  5. C’est aussi un excellent témoin d’usure de vos tampons…

 

Vos questions sont les bienvenues, nos réponses à vos questions profiteront à Toutes et Tous…